Passer au contenu principal
Menu

La Commission HCCH publie les conclusions et recommandations du 11 Forum international de La Haye

11th Forum international sur le programme de distribution électronique (e-APP)

Conclusions et recommandations

  1. Entre 16 et 18 octobre 2019, plus de 350 experts de plus de 40 parties contractantes et non contractantes se sont réunis à Fortaleza, au Brésil, pour participer à la 11th Forum international sur le programme de documentation électronique (e-APP). À ce jour, il s'agit du plus grand nombre de participants à un forum de l'histoire de l'e-APP.
  2. Le forum était organisé par le secrétariat permanent de la Conférence de La Haye de droit international privé (HCCH) en collaboration avec le Conseil national de la justice (CNJ), le ministère des Affaires étrangères du Brésil, l'Association des notaires et des greffiers du Brésil (ANOREG), le Conseil fédéral du Notariat College du Brésil et l'Association nationale des enregistreurs naturels du Brésil. Les participants ont remercié et félicité les organisateurs pour cette autre édition réussie du Forum, la deuxième à se dérouler dans la région de l'Amérique latine.

Importance mondiale et promotion de l'e-APP

  1. C’est avec une grande satisfaction que les participants ont noté l’intérêt mondial constant pour les deux 5 HCCH Octobre 1961 Convention sur l'abolition de l'obligation de légaliser les actes publics étrangers (Convention HCCH Apostille), et plus particulièrement dans l'e-APP. Les participants ont loué la ferme détermination des autorités compétentes d'assurer le fonctionnement sûr et efficace de la Convention par le biais de l'e-APP.
  2. Reconnaissant l'impact positif considérable qu'e-APP a sur la facilitation des procédures d'émission et de vérification de l'Apostille, ainsi que sur l'amélioration de l'accès aux services pour les citoyens du monde entier, les autorités compétentes des Parties contractantes actuelles et futures à la Convention HCCH Apostille sont encouragées. envisager de mettre en œuvre les deux composants de l'e-APP (c.-à-d. les composants e-Handout et e-Registration).1
  3. Outre le travail de promotion réalisé par le Secrétariat permanent, les participants ont reconnu la grande importance des activités de promotion menées par les autorités compétentes ayant déjà mis en œuvre e-APP. Ces autorités compétentes peuvent partager leurs expériences positives et témoigner de la valeur réelle et de l'impact de l'e-APP, en inspirant d'autres Parties contractantes dans la région ou dans le monde. À cet égard, les autorités compétentes sont encouragées à enregistrer des données statistiques et à les partager régulièrement avec le secrétariat permanent. Ces informations incluraient non seulement le nombre de documents distribués et le type de documents sous-jacents, mais également des informations sur les gains de temps et de ressources par rapport aux procédures de documents antérieurs (par exemple, la délivrance / vérification de documents) et la légalisation traditionnelle. . Ces informations doivent être publiées dans la section Documents du site Web de HCCH. Le secrétariat permanent a également été invité à envisager la normalisation des critères statistiques afin de garantir une analyse quantitative et qualitative qui encourage l'analyse des politiques connexes et pertinentes.

Pratiques d'exécution

  1. Rappelant que les participants de la précédente édition du Forum avaient marqué l'occasion de la dixième édition avec la compilation d'un programme officiel de conclusions et recommandations du forum e-APP, les participants à ce forum 11 ont saisi cette occasion pour réaffirmer le S & R du forum 10 et ont encouragé Les Parties contractantes doivent s'y référer lorsqu'elles envisagent la mise en œuvre de l'un ou des deux composants de l'e-APP, à savoir C & R nrs. 20 à 22 sur les mécanismes de certification numérique.
  2. Les participants ont recommandé aux autorités compétentes envisageant e-APP d'explorer l'utilisation des dernières avancées et solutions technologiques, y compris, dans la mesure du possible, des technologies de grand livre distribuées. Les participants ont en outre recommandé aux autorités compétentes qui ont déjà mis en œuvre l'e-APP de surveiller leur développement et d'envisager, dans la mesure du possible, de moderniser ou d'améliorer leur infrastructure d'e-APP, le cas échéant, afin de suivre le rythme de la technologie. .
  3. Lors de la mise en œuvre de l'un des composants de l'e-APP, ou si les parties contractantes modifient les pratiques et les procédures de l'e-APP, les participants ont souligné qu'il importait d'informer le secrétariat permanent et les autres parties contractantes (et dans certains cas le dépositaire de la Convention, À savoir Des affaires étrangères des Pays-Bas) et de mettre les informations à la disposition du grand public.
  4. À la lumière des délibérations du forum 11, les participants ont également demandé au Secrétariat permanent d’inscrire un certain nombre de sujets de discussion à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Comité spécial sur le fonctionnement pratique de la Convention Apostille. Ces sujets, suggérés par les participants au forum, comprennent:
  • Une évaluation de la question de savoir si l'utilisation généralisée des technologies d'enregistrement réparties peut soutenir et améliorer encore l'e-APP dans la mise en œuvre pratique de la Convention, en particulier en ce qui concerne les registres électroniques. Afin de préparer ces discussions, les participants ont invité le Conseil des affaires générales et politiques (CGAP) à envisager de créer un groupe d'experts, comprenant des spécialistes des technologies de l'information, afin d'approfondir ces questions;
  • Efforts possibles pour continuer à promouvoir une interprétation et une application cohérentes des exclusions prévues à l'article 1 (3);
  • Comment le secrétariat permanent pourrait-il fournir davantage d'informations sur les pratiques des parties contractantes, y compris les mécanismes de certification numérique, dans la section Documentation du site Web HCCH?

Forum suivant

  1. Conformément au mandat donné par le HCAP CGAP (dans C & R n ° 35 de la réunion 2019), le forum 12 e-APP sera organisé à La Haye pour coïncider avec la prochaine réunion de la Commission spéciale prévue en octobre 2021. à l'occasion de l'anniversaire 60 de la convention HCCH Apostille.

-

1 L'e-APP comprend deux composants, l'e-Handout et l'e-registration. Le composant e-Handout est la délivrance effective du certificat de document sous forme électronique, avec signature électronique. La composante e-Registration est la même que celle requise par l’article 7 de la Convention, mais les inscriptions dans le registre peuvent être consultées électroniquement (généralement en ligne) et la vérification du document est effectuée électroniquement.

source: Communiqué de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

AnglaisFrançaisPortugaisEspagnol
Retour au sommet